La qualité de l’air intérieur est souvent méconnue, pourtant elle peut être très mauvaise et avoir un impact négatif sur notre santé. Un purificateur d’air est un appareil qui permet de filtrer et de nettoyer l’air ambiant, en éliminant les polluants, les odeurs et les allergènes.

Si vous êtes à la recherche d’un purificateur d’air, voici une liste des meilleurs modèles sélectionnés à partir de critères comme le type de purificateur, la capacité, le design ou encore le prix.

Sommaire

Comparatif des meilleurs Purificateurs d’Air

Le meilleur rapport qualité/prix
Dyson Purificateur d'air et Ventilateur connecté TP02 Pure Cool Blanc
L'entrée de gamme compact
LEVOIT Purificateur d'Air avec HEPA Véritable, Air Purifier Capturer 99.97% de Particules, Ultra Silencieux 25dB, 3 Vitesses, Veilleuse, Sans Ozone pour Maison Chambre LV-H132
Pour les grandes surfaces
ROWENTA PURIFICATEUR D'AIR INTENSE PURE AIR CONNECT XL Silencieux, Connecté, 4 Niveaux de Filtration, Traitement des Allergènes et Particules Fines, Anti-pollution anti-bactérien PU6080F0
Le design Made in France
TEQOYA 200 Purificateur d'air Compact et Design - Neutralise 99% des Particules ultrafines - Ioniseur Silencieux et Simple d'utilisation - Nouvelle Version Plus Puissante - Fabriqué en France
Produit
Dyson Pure Cool Link - Purificateur d'air/ventilateur
Levoit Purificateur d'air avec Véritable Hepa
Rowenta Purificateur d'air intense
TEQOYA 200 Purificateur d'air
Dimensions
19.6 x 19.6 x 101.8 cm
19 x 19 x 32 cm
38 x 31.5 x 75 cm
28 x 8 x 7 cm
Poids
3.9 Kg
2.99 Kg
7.73 Kg
980 grammes
Couleur
Argenté
Blanc
Blanc
Argile Bleu
Prix
599,00 EUR
79,99 EUR
242,97 EUR
Prix indisponible
Le meilleur rapport qualité/prix
Dyson Purificateur d'air et Ventilateur connecté TP02 Pure Cool Blanc
Produit
Dyson Pure Cool Link - Purificateur d'air/ventilateur
Dimensions
19.6 x 19.6 x 101.8 cm
Poids
3.9 Kg
Couleur
Argenté
Prix
599,00 EUR
Commander
L'entrée de gamme compact
LEVOIT Purificateur d'Air avec HEPA Véritable, Air Purifier Capturer 99.97% de Particules, Ultra Silencieux 25dB, 3 Vitesses, Veilleuse, Sans Ozone pour Maison Chambre LV-H132
Produit
Levoit Purificateur d'air avec Véritable Hepa
Dimensions
19 x 19 x 32 cm
Poids
2.99 Kg
Couleur
Blanc
Prix
79,99 EUR
Commander
Pour les grandes surfaces
ROWENTA PURIFICATEUR D'AIR INTENSE PURE AIR CONNECT XL Silencieux, Connecté, 4 Niveaux de Filtration, Traitement des Allergènes et Particules Fines, Anti-pollution anti-bactérien PU6080F0
Produit
Rowenta Purificateur d'air intense
Dimensions
38 x 31.5 x 75 cm
Poids
7.73 Kg
Couleur
Blanc
Prix
242,97 EUR
Commander
Le design Made in France
TEQOYA 200 Purificateur d'air Compact et Design - Neutralise 99% des Particules ultrafines - Ioniseur Silencieux et Simple d'utilisation - Nouvelle Version Plus Puissante - Fabriqué en France
Produit
TEQOYA 200 Purificateur d'air
Dimensions
28 x 8 x 7 cm
Poids
980 grammes
Couleur
Argile Bleu
Prix
Prix indisponible
Commander

DYSON Pure Cool Link : ventilateur et purificateur ! 

Dyson est reconnu pour les technologies extrêmement avancées qui équipent leurs appareils. Ce purificateur d’air n’y échappe pas en proposant de multiples fonctionnalités performantes. Il purifie l’air de votre intérieur, mais deviendra également ventilateur dès les premières chaleurs. Il est capable de surveiller en permanence l’air ambiant, assurant sa bonne qualité par un flux d’air adapté.

Ce purificateur d’air combine un filtre en fibre de verre HEPA et un filtre au charbon actif. C’est ainsi qu’il capture 99,95 % des particules, y compris les plus infimes de 0,1 micron. Avec sa technologie Air Multiplier, la ventilation oscille et s’incline pour proposer un flux d’air purifié puissant et constant.

Vous contrôlerez votre purificateur d’air directement via l’application de votre smartphone. Surveiller la qualité de l’air intérieur, programmer l’appareil ou vérifier la durée de vie des filtres est un jeu d’enfant. Une télécommande est également fournie.

On aime

  • Le mode nocturne silencieux
  • Appareil 2 en 1
  • Fiable et design

On aime moins

  • Application smartphone visiblement capricieuse pour bon nombre d’utilisateurs.

OZOCA R-250 : le purificateur d’air mural

Ce modèle de purificateur d’air est mural et c’est un véritable plus car cela veut dire qu’il ne vous encombrera pas au sol ! Si c’est un atout dans les petits espaces, vous devrez néanmoins lui trouver un endroit stratégique fixe.

Ce ioniseur génère un flux d’ozone afin d’assainir, de rafraîchir et de désodoriser votre intérieur. L’émission d’ozone ne dépassant pas 0.05g/h, elle est sans danger pour les personnes, vous pourrez continuer vos activités pendant que l’appareil fonctionne. Sans filtre, vous n’aurez pas à vous soucier de l’encrassement ou du remplacement. Simple à utiliser avec son mode automatique, il est également très économe en énergie.

Avec un air purifié, vous soulagerez vos allergies et préserverez votre santé. Votre espace de vie sera toujours frais et agréable, sans odeurs persistantes comme le tabac ou les effluves de cuisine.

On aime

  • Mural et compact
  • Automatique
  • Consomme peu d’électricité

On aime moins

  • Pas très esthétique…
  • Fixe

PHILIPS AC2887/10 : le purificateur lumineux

Pré-filtre, filtre HEPA et filtre à charbon constituent ici un rempart solide contre les polluants de l’air. Ce purificateur analyse en temps réel la qualité de votre air intérieur, son capteur ultra-sensible détecte les plus petites particules en suspension.

Un témoin lumineux varie de couleur pour vous alerter immédiatement : bleu : bon, rose : correct, violet : mauvais, rouge : très mauvais. Les différents modes s’adaptent à vos besoins et à votre quotidien : Silencieux pour la nuit, Auto, Allergènes pour une intensification immédiate du débit, Virus & Bactéries pour éliminer jusqu’à 99.97% des polluants.

On aime

  • Grande surface (79m2)  
  • Intuitif avec son alerte visuelle

On aime moins

  • Encombrant
  • Filtres à changer régulièrement

ROWENTA PU6080 XL : la performance en silence

L’attrait de ce purificateur est bien son silence, seulement 17.5 dBA sur le mode adapté. C’est très appréciable car la pollution sonore est, elle aussi, désagréable au quotidien. Il se dote en plus de 4 niveaux de filtration haute performance, comprenant le pré-filtre et le filtre à charbon actif, il est aussi muni d’un filtre Allergy+ et un filtre NanoCaptur pour emprisonner les plus petites molécules.

Son panneau tactile facilite la programmation, avec départ différé, minuterie et mode boost jour/nuit. Il s’agit d’un purificateur connecté, vous pourrez donc suivre la qualité de l’air depuis votre smartphone. À moins que vous ne préfériez faire totalement confiance à votre purificateur avec le mode automatique ? Son design s’intègre dans tous les intérieurs et sa poignée facilite le transport d’une pièce à l’autre.

On aime

  • Jusqu’à 140 mètres carrés
  • Ses filtres spécifiques anti-allergènes
  • Connecté

On aime moins

  • Relativement lourd
  • Des filtres qui font grimper la facture

TEQOYA 200 : l’élégance Made in France

Les plus soucieux de leur décoration d’intérieur trouverons leur bonheur avec ce purificateur d’air compact et extrêmement raffiné ! Avec son socle en bois et ses couleurs chaleureuses, il s’intègre partout pour assainir votre atmosphère.

La beauté n’empêche pas la performance puisque ce ioniseur neutralise 99 % des particules ultrafines et des germes. Simple d’utilisation, vous n’aurez aucun filtre à changer et aucun entretien à prévoir. Totalement silencieux et économe en énergie, il est en plus fabriqué en France !

On aime

  • Un design au top !
  • Compact

On aime moins

  • Les traitements ions sont sujet à controverse

STERBOX : le mini-purificateur nomade

Les tout-petits budgets et les espaces restreints peuvent aussi profiter d’un air respirable avec ce mini ioniseur antibactérien. Son rayonnement Ultra-Violet (UVC) neutralise les microbes, les virus, les allergènes, les substances irritantes et les bactéries pour assainir jusqu’à 14 m².

Son branchement usb et sa petite dimension vous permet de l’emmener partout, y compris dans la voiture ou en vacances. Véritable purificateur d’air nomade, il est une excellente alternative pour ceux qui voyage beaucoup, ou qui ne veulent pas voir un gros appareil trôner dans le salon !

On aime

  • Nomade avec son branchement USB
  • Tout petit !

On aime moins

  • Efficacité limitée

LEVOIT LV-H132 : un air purifié pour un budget limité !

Ce petit purificateur d’air est très efficace pour un prix très modique. Il embarque le célèbre système à 3 filtres : préliminaire, HEPA et charbon actif. Sa capacité vous assure l’assainissement de l’air intérieur pour une pièce entre 15 et 20 m², idéal pour la chambre, le salon ou encore le bureau.

Il élimine plus de 99 % des particules fines (PM2.5) mais aussi la fumée, les odeurs ou les squames d’animaux domestiques. 3 vitesses permettent un ajustement du débit, variant entre silence et performance ! Il sert en plus de veilleuse avec sa lumière douce et agréable. Le rappel de changement de filtre vous assiste pour garder un fonctionnement optimal de l’appareil.

On aime

  • Prix mini !
  • Veilleuse d’ambiance

On aime moins

  • Ne tient pas ses promesses sur la fumée de cigarette

DYSON Pure Hot & Cool : chaud ou froid, un air toujours sain !

Nous retrouvons ici toute la technologie Dyson dans un purificateur d’air 3 en 1 qui vous servira toute l’année ! En plus du traitement, il est capable de vous restituer un air frais ou chaud, servant tantôt de ventilateur, tantôt de chauffage d’appoint.

Il dispose de 10 vitesses pour régler le souffle exactement comme vous le souhaitez ! Avec sa fonction automatique vous n’aurez rien à faire, l’appareil détecte la température et les pollutions pour s’activer de manière autonome. La conception de la télécommande est très ingénieuse, incurvée et magnétique, elle se range sur l’appareil pour ne jamais la perdre. Doté de filtres performants, 1 seul changement annuel suffit, même si vous utilisez l’appareil 12 h par jour !

On aime

  • Chauffe / Assainit / Refroidit
  • Compact et design
  • 10 Vitesses

On aime moins

  • Son prix

XIAOMI – MI Air Purifier 2s : le purificateur d’air intelligent

purificateur d'air xiaomi 2s
Marchand
Promo
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Sous un design de tour blanche, ce purificateur d’air intelligent est très sobre et surtout très léger : seulement 4.5 kg.  La fonctionnalité est au rendez-vous avec un capteur laser à Particulate Matters (PM), capable de détecter des particules de 0.3 micron. Un écran Oled vous renseigne sur le mode actif, la température, l’humidité, le taux d’encrassement du filtre et la qualité de l’air intérieur.

Le paramétrage se fait via l’application dédiée, reliée en Wi-Fi sur votre smartphone. Vous y choisirez le mode nuit, automatique ou manuel et pourrez y consulter les même informations que sur l’écran de l’appareil. Le bloc de filtration contient pré-filtre, filtre HEPA et charbons actifs, le tout s’extrait d’un seul bloc pour un remplacement facile. Notons également que celui-ci est très peu cher à l’achat ( en dessous de 30 €) comparé à d’autres modèles de purificateurs. 

On aime

  • Appareil connecté
  • Entretien facile
  • Filtre peu cher

On aime moins

  • Bruyant
  • Mode automatique pas optimal
  • Pas de dissociation des filtres

Partu BS-08 : le bon rapport qualité prix

purificateur d'air Partu

Ce modèle polyvalent de la marque Partu possède un filtre HEPA pour éliminer jusqu’à 99,97% des particules qui se trouvent en suspension pour un diamètre maximum de 0,3 microns. Il dépasse donc allègrement la norme CE. Son débit d’air est de 104 m3/h, le purificateur d’air Partu s’utilise donc dans une pièce de 30 m2 comme un salon ou une chambre.

Nous apprécions particulièrement son niveau sonore contenu entre 25 et 48 décibels selon la vitesse de ventilation sélectionnée. Ce purificateur d’air pas cher noir dispose d’un écran tactile en façade. Son design lui permet de s’intégrer dans n’importe quel intérieur.

On aime

  • Les réglages sont gardés en mémoire même après l’avoir éteint
  • 3 niveaux de puissance
  • Peu gourmand en énergie
  • Lumière paramétrable en 7 couleurs ou désactivable

On aime moins

  • Ne permet d’assainir qu’une seule pièce

Comment choisir un purificateur d’air ? 

Purificateur d'air
Purificateur d’air sur un bureau à la maison

Le purificateur d’air vous permet d’assainir l’air pollué de votre intérieur, d’éliminer les bactéries et de lutter efficacement contre les mauvaises odeurs (cuisine, tabac…). Tout cela est possible grâce à un ingénieux système de filtration, qui diffère en fonction du modèle de purificateur d’air.

Quelles que soient ses caractéristiques, ces appareils peuvent être utiles pour les personnes souffrant de problèmes de santé. Pour les affections respiratoires comme l’asthme, les allergies et notamment celle au pollen, mais aussi de nombreuses autres maladies affaiblissant le système immunitaire, un air sain est primordial !

La gamme est vaste et les prix fluctuent énormément, dès lors il n’est pas simple de trouver le modèle qu’il vous faut. Nous allons donc vous aider en vous donnant quelques paramètres importants pour choisir un purificateur d’air.

Les différents types de purificateur d’air

Il existe sur le marché de nombreux purificateurs d’air et tous n’utilisent pas la même technologie pour l’assainir. Certains associent même plusieurs types de filtration pour décupler l’efficacité. Faisons un point sur les différents systèmes de purification de l’air intérieur.

Purificateur d’air à filtre

Dans sa forme la plus classique, le purificateur d’air fonctionne avec une succession de filtres superposés :

  • Le pré-filtre stoppe l’ensemble des plus grosses particules (au-dessus d’un micron) pour ne pas surcharger les couches inférieures de filtration.
  • Le filtre à charbon actif est lui capable d’absorber dans sa masse les pollutions chimiques, molécules de gaz et odeurs.
  • Le filtre HEPA, acronyme de High Efficiency Particulate Air. Ce dernier filtre est en mesure de capturer 99.97 % des particules les plus fines (0.3 micromètre de diamètre).

Purificateur d’air à photocatalyse

Ce procédé spécifique minéralise la pollution intérieure par le biais d’un rayonnement lumineux au-dessus d’un catalyseur (le plus souvent du dioxyde de titane). Son efficacité est accrue sur les microorganismes, mais aussi sur les différents polluants, organiques ou non.

À l’issue du traitement, seuls de l’eau et du dioxyde de carbone sont produits. Cependant, pour qu’il en soit ainsi, il faut que la réaction de photocatalyse soit complète, ce qui n’est que rarement le cas sur ce type d’appareils domestiques.

L’ozonation pour le traitement de l’air

L’ozone est un redoutable désinfectant, capable d’agir sur de nombreuses sources de contamination chimiques et biologiques. L’action est simple : produire et injecter de l’ozone pour purifier l’air ambiant. Le problème, c’est que l’ozone est également un irritant et qu’une concentration excessive est dangereuse pour la santé.

Purifier l’air grâce au  plasma froid 

L’explication se veut encore une fois bien scientifique… La filtration de l’air par plasma froid utilise une réaction d’oxydation grâce aux radicaux libres fabriqués par ionisation. Il en résulte une minéralisation des particules polluantes, qu’il s’agisse de composés organiques volatils, de substances inorganiques ou de microorganismes.

Les limites sont néanmoins les mêmes que pour les procédés précédents, la phase de minéralisation totale n’est bien souvent pas atteinte. Et si ce n’est pas le cas, l’air intérieur n’est pas assainit correctement.

Purification de l’air intérieur par ionisation 

L’ ioniseur d’air agit quant à lui par la production d’ions négatifs. Diffusés dans l’air, ils rencontrent les particules neutres ou positives, s’y accroche par un phénomène électrostatique et modifient leur polarité.

Ce nouvel ensemble d’ions négatifs, plus lourd et volumineux, tombent au sol par gravité. Le purificateur d’air par ionisation est ainsi capable d’évacuer les pollutions biologique et chimiques. La régulation des électrons dans l’espace auraient aussi un effet direct sur notre bien être.

Les performances

il est important de vérifier la performance de l’appareil en matière de filtration de l’air. Recherchez un appareil qui soit capable de filtrer au moins 99 % des polluants de l’air.

Le niveau de bruit

Certains purificateurs d’air peuvent être bruyants, ce qui peut être gênant si vous utilisez l’appareil dans une pièce où vous dormez ou travaillez. Recherchez un appareil qui émet un niveau de bruit acceptable.

La consommation d’énergie

Certains purificateurs d’air peuvent consommer beaucoup d’électricité. Si vous souhaitez réduire votre empreinte écologique, optez pour un appareil à faible consommation.

Les fonctionnalités supplémentaires

Certains purificateurs d’air proposent des fonctionnalités supplémentaires, comme un capteur de qualité de l’air, une programmation horaire ou un mode nuit. Réfléchissez à vos besoins avant de choisir un modèle.

La capacité et la taille du purificateur d’air

En fonction de la taille de votre domicile, votre choix de purificateur ne sera pas le même. Le volume d’air à traiter dans un studio n’est effectivement pas celui d’un grand pavillon, même si l’appareil est mobile. Ceci va généralement de pair avec la taille du dispositif et son encombrement peut être un problème.

Il faut trouver le bon compromis entre la capacité d’assainissement de l’air et les dimensions du purificateur. Parfois, il pourrait par exemple est plus avantageux d’acheter deux petits purificateurs. Un peu moins chers et placés dans deux pièces, vous pourriez ainsi obtenir une capacité équivalente, pour un encombrement limité et une praticité accrue (pas de déplacements).

Le débit d’air s’exprime en m³ par heure, il est révélateur de la quantité d’air traité. Pour certains modèles, vous trouverez plutôt l’indication CADR pour Clean Air Delivery Rate, ce taux est encore plus précis, car il vous donne clairement le volume d’air purifié pour un temps donné.

Le design de l’appareil

Votre nouveau purificateur devra occuper une place stratégique dans votre logement pour fonctionner efficacement. Il sera inévitablement visible de tous. Alors certes, un appareil ne sera jamais aussi esthétique qu’un beau meuble, mais il peut tout de même essayer de se fondre au mieux dans le décor.

Blanc, gris, coloré, avec des leds, en hauteur ou plus en largeur, arrondi ou très géométrique… Autant d’aspects esthétiques qui n’influeront pas les performances, mais qui contribueront à l’harmonie de votre décoration d’intérieur.

Le prix du purificateur et des filtres

Tout le monde n’a pas les moyens de mettre 800 euros dans un purificateur dernier cri de grande marque ! À chacun son budget et vous trouverez des purificateurs d’air compétitifs à beaucoup moins cher. Outre le prix de l’appareil, il faudra prévoir les consommables.

En effet, en présence de filtres, il faut immédiatement calculer leur coût de remplacement et la fréquence ! Les prix sont variables en fonction des spécificités de chaque masse filtrante. Pouvant dépasser 60 euros l’unité, il est préférable de prendre tout cela en considération lors du choix de son purificateur d’air. En effet, le filtre est indispensable pour un assainissement optimal de l’air. Si vous n’avez pas les moyens de les changer lorsqu’il le faut, votre purificateur ne servira strictement à rien!

Quels sont Les risques pour la santé liés à la mauvaise qualité de l’air ?

La mauvaise qualité de l’air intérieur peut avoir des effets néfastes sur la santé. Nous avons listé les risques les plus communs pour la santé liés à la mauvaise qualité de l’air :

  1. Maladies respiratoires : l’exposition à des polluants de l’air peut provoquer ou aggraver des maladies respiratoires telles que l’asthme, la bronchite ou l’emphysème.
  2. Irritation des yeux, du nez et de la gorge : la fumée, la poussière et les pollens peuvent irriter les yeux, le nez et la gorge, provoquant des éternuements, des larmoiements, des toux et des maux de tête.
  3. Allergies : certains polluants de l’air peuvent déclencher ou aggraver des allergies, comme l’allergie aux pollens ou aux acariens.
  4. Cancer : certaines substances chimiques présentes dans l’air peuvent être cancérigènes et augmenter le risque de cancer.

Quelles sont les alternatives aux purificateurs d’air ?

Il existe plusieurs alternatives aux purificateurs d’air pour améliorer la qualité de l’air intérieur :

  1. Aérer régulièrement les pièces : ouvrir les fenêtres et aérer les pièces permet de renouveler l’air et d’évacuer les polluants.
  2. Utiliser des plantes d’intérieur : certaines plantes ont la capacité de purifier l’air en absorbant les polluants et en rejetant de l’oxygène.
  3. Faire le ménage régulièrement : en passant l’aspirateur et en utilisant des produits d’entretien naturels, vous pouvez éviter l’accumulation de poussières et de polluants dans votre intérieur.
  4. Choisir des matériaux de construction et de décoration écologiques : en optant pour des matériaux écologiques et sans produits chimiques, vous réduirez les sources de pollution de l’air intérieur.
  5. Faire attention aux appareils de chauffage et de climatisation : entretenir et remplacer régulièrement les filtres de ces appareils peut améliorer la qualité de l’air.

Quels sont les inconvénients d’un purificateur d’air ?

Malheureusement, si le purificateur d’air nous promet une amélioration de la qualité de notre air intérieur, c’est au prix de quelques inconvénients.

– Les filtres s’encrassent inévitablement et plus ou moins rapidement selon les modèles. Il est cependant indispensable de procéder au changement régulier, faute de quoi l’efficacité du purificateur d’air s’amenuise considérablement.
Outre le coût de remplacement, l’action même peut s’avérer complexe, d’autant qu’elle expose à une forte concentration de polluants, qui risquent à nouveau de se disperser dans l’air.

– Le filtre HEPA contient des microfibres de verre de type 475, potentiellement cancérogènes. Il doit être manipulé avec précaution et ne doit normalement pas être jeté en poubelle classique.

– Le purificateur d’air génère du bruit, un courant d’air et parfois même de la lumière, ce qui peut déranger au quotidien. Il faut savoir que pour être efficace, la puissance doit être suffisamment élevée, mais cela augmente proportionnellement les nuisances. Le nombre et le type de filtres influent également sur le bruit et le débit d’air.

– Les appareils d’assainissement de l’air sont souvent encombrants, lourds et complexes à utiliser.

– Certains appareils tout public misent sur des processus complexes issus des sphères professionnelles, mais in fine, tous ne sont pas capables de terminer le cycle d’assainissement. Ils engendrent alors des pollutions parfois plus nocives encore, le traitement est pire que le mal !

– Les prix des purificateurs d’air restent encore très élevés.

Où acheter un purificateur d’air ?

Ces appareils se démocratisent, vous en trouverez donc un peu partout. Tous les vendeurs d’électroménager en proposent désormais. Pouvoir se rendre en magasin est un bon moyen pour obtenir des conseils, mais aussi se faire une idée précise de l’encombrement, du bruit et des différentes caractéristiques d’utilisation.

Les leaders en ligne vous proposent également des purificateurs d’air, c’est incontestablement dans des enseignes comme Amazon, CDiscount ou Boulanger que vous retrouverez la plus grande variété de modèles, du moins cher au plus haut de gamme !

Purificateur d’air ou VMC ?

Il ne s’agit pas du même appareil. La Ventilation Mécanique Contrôlée extrait l’air d’une pièce afin d’en assurer son renouvellement, mais en aucun cas, elle n’agit sur les polluants, que ce soit sur l’air entrant ou l’air sortant.

Même si la VMC double flux est encore plus efficace, l’air renouvelé pourrait être tout aussi pollué, voire plus en fonction de la qualité de l’air extérieur !
Virus, bactéries, gaz, acariens et pollens continueront de circuler librement dans votre intérieur.

Où placer le purificateur d’air ?

Théoriquement, le purificateur d’air peut être utilisé dans toutes les pièces de la maison.

Plusieurs facteurs vont vous amener à trouver l’endroit idéal, en liaison au type d’appareil et à ses nuisances, à vos besoins, à votre type d’habitation. Vous pourrez naturellement l’installer là où votre air est le plus pollué, mais aussi dans les pièces les moins ventilées. 

Le séjour est sans doute l’endroit ou la famille passe le plus de temps, l’assainir en priorité peut donc également s’avérer un bon choix. Un purificateur d’air placé dans la chambre à coucher améliorera votre sommeil, à condition d’être silencieux… Vous l’aurez compris, la meilleure option serait d’en avoir un dans chaque pièce !

Combien de temps doit fonctionner un purificateur d’air ?

La réponse à cette question varie énormément suivant la capacité de l’appareil, du volume à traiter et du degré de pollution de l’air ambiant. De nombreux modèles vous indiquent en temps réel le taux de contamination de votre air pour vous permettre un ajustement. 

Le mode automatique va lui, s’activer directement en fonction des renseignements fournis par les capteurs intelligents. Certaines personnes préféreront allumer le purificateur quand elles sont absentes ou la nuit, d’autres toute la journée. D’une manière générale, on peut dire qu’il n’y a pas de règles, votre air ne sera jamais trop sain !

Comment fonctionne un purificateur d’air ?

Le purificateur absorbe l’air et l’oblige à passer par différents filtres et/ou traitements pour le dépolluer. Saletés telles que poussières, cheveux, poils d’animaux et tout autres composés volatiles sont immédiatement retenus. Mais bien plus que ces éléments visibles à l’œil nu, d’autres polluants imperceptibles seront également captés. 

C’est le cas de molécules irritantes et allergènes comme le pollen. Votre air ressort complètement assainit, frais et même les mauvaises odeurs ont bien souvent disparues ! Filtre HEPA, ioniseur, traitement à l’ozone, photocatalyse, seul ou associés… Autant de procédés pour mieux respirer et préserver sa santé.

Chaque type de purificateur d’air utilise des filtres différents et des technologies de filtration différentes pour capturer les particules dans l’air.

Voici quelques exemples de filtres et de technologies de filtration couramment utilisés dans les purificateurs d’air :

Filtres à charbon actif : Ces filtres utilisent du charbon actif pour absorber les odeurs et les polluants chimiques.
Filtres HEPA : Ces filtres utilisent un tissu fin et serré pour capturer les particules de très petite taille, y compris la poussière, les poils d’animaux et les squames.

Technologies de photocatalyse et de plasma : Ces technologies utilisent de la lumière UV ou un champ électrique pour désinfecter l’air et tuer les bactéries et les virus.

Purificateur d’air ou déshumidificateur d’air ?

La fonction n’est pas la même tout simplement. Le déshumidificateur d’air sert à réduire le taux d’humidité dans un logement. Il est également utile à des fins sanitaire, car l’humidité engendre des moisissures qui peuvent être à l’origine de maladies respiratoires graves. 

L’air ambiant sera donc plus sec, mais certainement pas moins pollué. L’association des deux appareils s’envisage, mais il serait sans doute préférable de traiter correctement les soucis d’humidité dans votre logement. Ce qui est certain, c’est que le purificateur d’air ne les réglera pas !

Pourquoi et pour qui acheter un purificateur d’air ?

Si vous avez le sentiment que votre atmosphère n’est pas saine, notamment à cause d’un environnement extérieur pollué. Lorsque vous, ou un membre de votre famille fumez dans la maison. 

Si vous avez un ou plusieurs animaux de compagnie, principalement chat et chien, vecteurs de microbes. Mais aussi si vous êtes sujets aux allergies et hypersensibilités diverses… Toutes ces raisons peuvent vous pousser à vouloir acheter un purificateur d’air. Cela étant dit, vous avez parfaitement le droit, de manière préventive, de vous soucier de l’air que vous respirez au quotidien !

Quand changer le filtre d’un purificateur d’air ?

Nous ne pouvons donner qu’une moyenne, allant de 6 mois à 1 an. Évidemment, un encrassement prématuré devra donner lieu à un remplacement tout aussi précoce. 

La fréquence de changement varie en fonction du temps d’utilisation de l’appareil, de la qualité de l’air et du type de filtre. Les saisons pourraient également jouer un rôle dans l’encrassement de vos filtres. Au printemps et en été notamment, ou fenêtres et portes sont ouvertes, pouvant laisser entrer plus de particules et pollen.
Certains assainisseurs d’air sont très pratiques et vous alerteront directement lorsqu’il faut changer le filtre, ainsi, vous ne pourrez pas vous tromper !

À quoi servent les purificateurs d’air ?

Notre atmosphère est polluée, c’est désormais une certitude ! Mais notre intérieur souffre aussi d’une pollution, peut-être moins évidente, mais tout aussi sournoise, néfaste pour la santé de toute la famille. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a d’ailleurs mis en évidence la dangerosité de l’inhalation des particules inférieures à 10 microns (PM 10) et elles sont nombreuses dans nos domiciles !

Notre vie quotidienne engendre son lot de pollution : cuisine, produits d’entretien ou de bricolage, bougies, parfums, encens, moisissures, virus, acariens… Mais aussi de nombreux composés organiques volatiles (COV) nocifs provenant du mobilier ou des matériaux de construction, comme le formaldéhyde ou le benzène. Nous respirons tout cela chaque jour, sans même s’en rendre compte et aérer ne suffit pas.

S’il est impossible de tout éliminer, le but du purificateur d’air est bien de filtrer l’air de votre maison pour le dépolluer autant de possible !
Différentes technologies d’appareils et de filtres, permettent de retenir les particules les plus fines pour extraire les polluants irritants, les allergènes et bactéries de votre espace de vie.

Purificateur d’air ou humidificateur d’air ?

Ce n’est pas la même chose. Le purificateur filtre l’air pour en extraire les particules polluantes puis restitue l’air pur par ventilation.

L’humidificateur d’air va lui envoyer dans l’atmosphère intérieure des molécules d’eau via une réserve. Ce dernier permet alors de réguler l’hygrométrie de la pièce. L’air trop sec (et pollué !) peut en effet s’avérer irritant pour les voies respiratoires.
Ces deux appareils sont donc plutôt complémentaires.

Les purificateurs d’air sont-ils efficaces contre le covid ?

L’efficacité d’un purificateur d’air dans la lutte contre le coronavirus n’est pas établie. Jean-Michel Blanquer a rejeté son adoption dans les salles de classe à l’automne 2020 en se fondant sur une étude de l’Anses de 2017. Le 15 Mars 2021, l’étude indépendant de Virpath, commandée par Laurent Wauquiez, conclue qu’un purificateur d’air qui est équipé de filtres hautes performances (HEPA) capture plus de 99% des virus du Covid-19. Les particules du Covid seraient inertes après 48h.

Comment savoir si on a besoin d’un purificateur d’air ?

Il y a plusieurs facteurs à prendre en compte pour déterminer si vous avez besoin d’un purificateur d’air :

Qualité de l’air intérieur : Si vous avez des problèmes de qualité de l’air intérieur, comme des odeurs désagréables ou de la poussière, un purificateur d’air peut être utile.

Allergies ou problèmes respiratoires : Si vous ou quelqu’un de votre foyer avez des allergies ou des problèmes respiratoires, comme l’asthme, un purificateur d’air peut être bénéfique pour aider à purifier l’air et à réduire les symptômes.

Pollution extérieure : Si vous vivez dans une région où la pollution extérieure est élevée, un purificateur d’air peut aider à protéger votre maison des particules nocives dans l’air.

Animaux domestiques : Si vous avez des animaux domestiques, ils peuvent contribuer à la mauvaise qualité de l’air intérieur en produisant des poils et des squames. Un purificateur d’air peut aider à réduire ces particules dans l’air.

En général, si vous avez l’un de ces problèmes ou si vous êtes simplement soucieux de la qualité de l’air que vous respirez, un purificateur d’air peut être une bonne solution. Cependant, il est important de se rappeler que les purificateurs d’air ne sont pas une solution miracle et ne peuvent pas résoudre tous les problèmes de qualité de l’air.

Il est également important de prendre d’autres mesures pour améliorer la qualité de l’air intérieur, comme aérer régulièrement la maison et maintenir une bonne hygiène de base.

Est-ce que le purificateur d’air enlève les odeurs ?

Oui, certains purificateurs d’air peuvent être efficaces pour enlever les odeurs dans l’air. Cependant, l’efficacité d’un purificateur d’air pour enlever les odeurs dépend de plusieurs facteurs, tels que la nature de l’odeur, sa concentration et la qualité de l’appareil.

Les purificateurs d’air utilisent généralement des filtres pour capturer les particules dans l’air, y compris les particules responsables des odeurs. Certains purificateurs d’air utilisent des filtres au charbon actif, qui sont très efficaces pour absorber les odeurs. D’autres purificateurs d’air utilisent des technologies de photocatalyse ou de plasma pour désodoriser l’air.

Il est important de se rappeler que les purificateurs d’air ne sont pas une solution miracle pour enlever toutes les odeurs et ne peuvent pas être utilisés comme remplacement à une bonne hygiène de base. Si vous avez des odeurs persistantes dans votre maison, il est recommandé de chercher la source de l’odeur et de la traiter directement plutôt que d’essayer de masquer l’odeur avec un purificateur d’air.

Quels sont les avantages de l’utilisation de purificateurs d’air ?

Les purificateurs d’air ont plusieurs avantages pour améliorer la qualité de l’air intérieur et protéger la santé :

Réduction des polluants de l’air : les purificateurs d’air permettent de filtrer et de capturer une grande partie des polluants présents dans l’air, comme les poussières, les pollens, la fumée, les moisissures et les produits chimiques.

Amélioration de la qualité de l’air : en éliminant les polluants de l’air, les purificateurs d’air contribuent à améliorer la qualité de l’air intérieur. Cela peut être particulièrement bénéfique pour les personnes souffrant d’allergies ou de problèmes respiratoires.

Réduction des odeurs désagréables : les purificateurs d’air peuvent éliminer les odeurs désagréables grâce à des filtres à charbon actif ou à d’autres technologies de traitement de l’air.

Meilleure qualité de sommeil : une qualité de l’air intérieur médiocre peut perturber le sommeil. En utilisant un purificateur d’air, vous pouvez améliorer la qualité de votre sommeil en respirant un air plus sain.

Protection de l’environnement : en utilisant un purificateur d’air, vous pouvez réduire votre consommation de produits chimiques pour l’entretien de votre intérieur et contribuer à la protection de l’environnement.

Quel est le prix d’un purificateur d’air ?

Le prix d’un purificateur d’air varie considérablement en fonction de plusieurs facteurs, tels que la taille de l’appareil, sa technologie de filtration, sa marque et ses caractéristiques supplémentaires.

Voici quelques exemples de prix indicatifs pour différents types de purificateurs d’air :

  • Purificateurs d’air de base : Ces appareils simples peuvent coûter entre 30 et 100 euros. Ils sont généralement conçus pour purifier l’air dans une petite pièce et ne sont pas aussi efficaces que les modèles plus coûteux.
  • Purificateurs d’air de milieu de gamme : Ces appareils plus avancés coûtent généralement entre 100 et 300 euros. Ils sont souvent conçus pour purifier l’air dans des pièces plus grandes et ont des filtres plus efficaces.
  • Purificateurs d’air haut de gamme : Ces appareils haut de gamme coûtent généralement entre 300 et 1000 euros et sont conçus pour purifier l’air dans des espaces encore plus grands. Ils ont souvent des fonctionnalités avancées, telles que la surveillance de la qualité de l’air en temps réel et la possibilité de se connecter à une application smartphone.

Il est important de se rappeler que le prix ne doit pas être le seul facteur à prendre en compte lors de l’achat d’un purificateur d’air. Assurez-vous de vérifier les avis des utilisateurs et de comparer les différentes options avant de prendre une décision.

Comment savoir si la qualité de l’air est bonne ?

Il existe plusieurs façons de savoir si la qualité de l’air est bonne ou non. Voici quelques éléments à prendre en compte :

  1. L’indice de qualité de l’air (IQA) : cet indice est établi par les gouvernements et les organisations environnementales. Il se base sur la concentration de polluants dans l’air et fournit une évaluation de la qualité de l’air sur une échelle allant de « très bonne » à « très mauvaise ».
  2. Les alertes de qualité de l’air : certaines régions ont des systèmes d’alerte en cas de mauvaise qualité de l’air. Ces alertes peuvent être envoyées par SMS, e-mail ou publiées sur des sites Internet ou des applications dédiées.
  3. Les capteurs de qualité de l’air : il existe des capteurs portables ou fixés dans certains endroits qui mesurent la qualité de l’air en temps réel.
  4. Les symptômes de mauvaise qualité de l’air : si vous ressentez des symptômes tels que toux, essoufflement, yeux qui piquent ou qui pleurent, maux de tête ou irritations de la gorge, cela peut être un signe que la qualité de l’air est mauvaise.

Quelles sont les normes de qualité de l’air intérieur ?

Il existe plusieurs normes de qualité de l’air intérieur qui sont mises en place par les gouvernements et les organisations internationales pour évaluer la qualité de l’air dans les bâtiments.

Voici quelques exemples de normes de qualité de l’air intérieur :

  1. La norme ISO 16000 : cette norme internationale définit les méthodes de mesure et de détermination de la qualité de l’air intérieur. Elle couvre un large éventail de polluants tels que les poussières, les pollens, la fumée, les moisissures, les produits chimiques et les particules fines.
  2. La norme DIN 1946-4 : cette norme allemande définit les critères de qualité de l’air intérieur dans les bâtiments de bureaux, les écoles et les hôpitaux. Elle précise les limites maximales admissibles pour chaque polluant.
  3. Le règlement sanitaire départemental (RSD) : en France, chaque département a édicté un règlement sanitaire départemental qui définit les critères de qualité de l’air intérieur dans les établissements recevant du public.
  4. La norme LEED : cette norme internationale de certification environnementale s’applique aux bâtiments neufs et rénovés. Elle inclut des critères de qualité de l’air intérieur et encourage l’utilisation de technologies et de matériaux respectueux de l’environnement.

Conclusion 

Le purificateur d’air améliore votre qualité de vie et préserve votre santé en assainissant l’air que vous respirez chaque jour. Les particules fines sont imperceptibles et pourtant, elles s’immiscent partout ! 

Les personnes allergiques ou touchées par des pathologies respiratoires en sont les premiers témoins, développant de nombreux symptômes incommodants. Avec un purificateur d’air, tous ces composés volatiles irritants sont captés et ne finiront plus dans vos narines !

Vous avez désormais toutes les clés pour faire le bon choix de purificateur alors qu’attendez-vous pour enfin respirer l’air pur ?

4/5 - (11 votes)
Retour en haut